Accueil Accueil Vos objectifs sont dans le sien, Céline Dauvergne

Vos objectifs sont dans le sien, Céline Dauvergne

81

Petits paniers pour bébé, bijoux, plaids… Le lieu de travail de Céline n’est pas une boutique mais un studio. C’est, entre autres, avec ces petits accessoires qu’elle sublime ses photos. Des portraits de familles à ceux de chefs d’entreprises, Céline n’a qu’un objectif : faire équipe avec son client pour qu’il en ressorte le meilleur à chaque cliché.

Concrètement, que faites-vous avec les clients ?
Je travaille dans la spontanéité et l’émotion. La base, c’est donc de bien les connaître. Ils remplissent une fiche de renseignements ensuite, on discute longuement pour s’apprivoiser. Il faut parler d’eux pour que la photo leur ressemble. Je cherche à les amener dans mon univers mais avant, je dois bien connaître le leur. De toute façon je ne travaille pas pour mes clients, nous travaillons ensemble. C‘est une équipe. J’interviens pour eux sur des shooting de mariage, de grossesse de naissance ou pour immortaliser de simples de moments de vie comme une balade avec leurs enfants.

Quel matériel utilisez-vous ?
Basiquement j’ai différents objectifs (grand angle, portait etc) et un zoom important. Ensuite, pour agrémenter les photos, j’utilise beaucoup d’accessoires. Robes de grossesses, paniers pour bébé, plaids tout doux, bijoux… Ils apportent une petite touche particulière sur mes créations. Il y a également des outils que je n’utilise pas comme photoshop.

Vous tissez un lien avec les particuliers par des petits moments privilégiés à capturer. Qu’en est-il pour les professionnels ?
J’aime apporter un petit plus qui donnera à leur communication quelque chose d’original. J’essaye de trouver des prises de vue différentes. C’est très intéressant. Je consulte leurs réseaux sociaux et leur site internet pour analyser la colorimétrie. Avec cela, je peux déjà réfléchir à mes photos. Par exemple, si le site est vert est blanc, un fond en bois collera très bien pour une photo naturelle. Je peux également les conseiller sur leurs tenues.

Qu’est-ce qui vous plaît dans ce métier ?
Chaque client est un coup de coeur. Certaines familles me touchent beaucoup. De même, un chef d’entreprise peut paraître très froid et finalement dégager beaucoup de choses lors d’un shooting.

Qu’est-ce que ce métier a changé chez vous ?
Je remarque beaucoup plus de choses. Dans la rue, 10 personnes vont en regarder une autre et la trouver renfermée. Pour moi, ce sera plutôt quelqu’un de pensif. Je pars du principe que tout est à immortaliser et que tout peut être sublimé.

Propos recueillis par Laura Berlioz