Accueil Travaux Mathieu Chouteau : Un façadier enduit de bonnes intentions

Mathieu Chouteau : Un façadier enduit de bonnes intentions

246

Pour mettre à l’honneur le Made In France, nul besoin d’acheter expressément une marinière. Le savoir-faire français est mis à l’honneur par les matériaux utilisés au quotidien. C’est le choix de Mathieu Chouteau. Avec son entreprise, « Façades du Var », il utilise les revêtements de la marque Vertikal, dont il est franchisé. Des produits fabriqués dans l’hexagone et écolabélisés. Ancien policier municipal, il met en avant l’humain dans sa nouvelle activité. La marque Vertikal a d’ailleurs été élue « meilleure enseigne 2018 », en qualité de service, par le magazine Capital*.

Comment avez-vous intégré ce secteur ?

Mon oncle, Christian Badia, a créé la marque Vertikal. Une entreprise familiale, reprise par mon petit cousin. Je m’intéressais déjà à ce domaine. Je travaillais là-dedans pendant mes temps libres. Il y a trois ans, j’ai décidé de devenir un des franchisés de la marque. Nous sommes 25 aujourd’hui en France dont deux dans le Var. Mon secteur s’étale de Pierrefeu à l’entrée des  Bouches du Rhône.

Quels services proposez-vous ?

Concrètement, on intervient sur des façades en utilisant les revêtements de notre marque. Nous sommes donc applicateurs. On élabore un diagnostic et on saura proposer des coloris de peinture et revêtements à appliquer. On respecte les étapes suivantes : Traitement anti-bactérien, masquage de toutes les parties à protéger, nettoyage de la façade, grattage puis re souchage des fissures, sondage et piquage des surfaces non adhérentes, reconstitution à l’enduit résine Vertikal, application de notre fixateur teinté, mise en œuvre de notre revêtement de finition imperméable et enfin le nettoyage du chantier.

Vous devez faire face à une certaine concurrence…

Proportionnellement, c’est un secteur qui se développe. Notre force, c’est les 15 ans d’existence, et donc d’expérience, de Vertikal. Nous demandons également l’avis des clients après tous les chantiers pour toujours s’améliorer.

En tant que franchisé, quels rapports avez-vous avec la « maison-mère » ?

Nous faisons des séminaires régulièrement. On nous présente les nouveaux produits et la technique. On suit également des formations en management. La marque est très bienveillante, c’est un esprit que j’adore.

Vous vous étiez engagé dans la police pour servir les autres. En quoi retrouvez-vous ces valeurs, maintenant ?

J’exerçais un métier de service. Enfin, c’est pour cela que je m’étais lancé là-dedans. Dans mon travail, aujourd’hui, je trouve qu’il y a une vraie place pour l’humain : on rassure les autres tout en apportant des solutions à leurs problèmes. D’autre part, « mon ancien métier » me permet de leur donner certains conseils pour protéger leur habitation… En parallèle, nous sommes investis dans l’association « une façade pour la vie ». Jeane Manson en est la marraine. Sur chaque fût vendu, nous gardons 3 euros pour l’association. Une recette reversée à des structures en lien avec les personnes âgées. Une fois par an, on rénove également bénévolement une partie d’une façade d’une maison de retraite.

 

*Classement parmi 2000 marques

Façades du Var

19 rue de l’Ermitage

83 390 Pierrefeu du Var

04 94 35 46 89