Accueil Accueil Emmanuelle Rivassoux, Architecte d’intérieur et varoise

Emmanuelle Rivassoux, Architecte d’intérieur et varoise

297

Son visage vous est familier ? C’est normal, vous suivez chaque semaine ses nouveaux projets, ses astuces toutes plus créatives les unes que les autres, Emmanuelle Rivassoux est la décoratrice de l’émission « Maison à vendre » sur M6. D’origine varoise, la jeune femme est avant tout une architecte d’intérieur aux multiples compétences qui passe son temps à créer, imaginer et suivre les chantiers d’un certain Stéphane Plaza.

Depuis près d’un an, Emmanuelle Rivassoux a rejoint l’équipe de « Maison à vendre » l’émission qui cartonne sur M6 et s’épanouit aujourd’hui à sublimer les biens immobilier des clients de l’agent immobilier préféré des français, Stéphane Plaza, mais la varoise est avant d’être la charmante décoratrice regardé et écouté par les millions de téléspectateurs chaque semaine, une talentueuse architecte d’intérieur, un métier qui lui colle à la peau et qui l’a amené à créer sa propre entreprise à Paris il y a quelques années. Si aujourd’hui, elle consacre son temps aux chantiers de l’émission d’M6, elle reste une passionnée qui impose son style et dénichera toujours ce petit truc auquel personne n’aurait pensé et qui fait toute la différence. A l’aise dans ses baskets, la jeune femme à l’accent chantant, dernière arrivée est incontestablement un des piliers de l’émission.

Comment êtes-vous arrivée à la décoration ?

J’ai grandit dans la Var, j’ai rejoint Paris à l’âge de 18 ans pour des études de design et ensuite je me suis spécialisé en architecture d’intérieur. A la suite de mon cursus, je suis restée à Paris, puis j’ai créé mon entreprise d’architecte d’intérieur où je m’occupe de particuliers et mes compétences vont de la conception à la livraison. Aujourd’hui, je suis ravie de faire partie de l’équipe de l’émission « Maison à vendre ».

Quel est votre rôle dans l’émission « Maison à vendre » ?

« Maison à vendre » n’est pas une émission de décoration mais bien d’immobilier, cependant, nous effectuons du homestaging sur les biens immobiliers, c’est-à-dire que nous apportons des techniques pour sublimer une maison ou un appartement, l’idée est la mise en valeur pour aider à la vente grâce à un concept venu des Etats-Unis, de mon côté mon rôle est de préparer la vente et de faire en sorte que les visiteurs puissent se projeter dès leur première visite.

Que faites-vous en dehors des tournages ?

J’ai rejoint « Maison à vendre » il y a un an, il faut savoir que nous créons et suivons le chantier de A à Z, l’émission me laisse donc peu de temps pour continuer le développement de mon entreprise mais avec 3 millions de téléspectateurs en semaine, elle m’apporte une carte de visite et une notoriété très importante pour mon métier.

Vous êtes spécialisée en architecture d’intérieur, en quoi consiste ce métier ?

L’architecte d’intérieur est positionné entre le décorateur et l’architecte, il va décorer bien sûr mais aussi jouer sur les espaces, ce n’est pas simplement de la décoration, le travail est à l’intérieur de la maison. Je m’occupe des rénovations totales, je prends des maisons anciennes et je recommence tout pour les rendre plus contemporaine, j’aime l’esprit loft et les matériaux anciens que l’on travaille avec des matières actuelles, j’aime mixer les tendances.

Pour l’émission « Maison à vendre » vous avez élargit vos compétences au homestaging, quelle différence avec vos techniques habituelles ?

Les différences se trouvent au niveau du temps et du budget, il faudra 4 à 9 mois pour réaliser un chantier alors que dans l’émission on a que quelques jours de travaux, il faut aller vite, trouver des solutions de travaux qui se mettent rapidement en place, c’est intense comme travail. Il y a également une différence au niveau du budget, pour mes clients le budget est plus élevé car il se projette et vont vivre à l’intérieur une fois les travaux terminés alors que dans l’émission les clients vont vendre leur maison directement après, donc les coûts sont moindres et il y a pas le même plaisir pour eux, c’est pourquoi nous utilisons beaucoup le homestaging pour limiter les coûts.

Faut-il forcément prévoir de gros travaux pour refaire son architecture d’intérieur ?

Chaque bien est unique, notre travail dans l’émission est de donner des astuces et idées avec peu de temps, peu d’argent, nous allons relooker avant tout, dépersonnaliser et si l’on peut éviter les gros travaux ce n’est que mieux.

Y-a-t-il des codes à respecter en architecture d’intérieur ?

L’architecture d’intérieur est très artistique, comme partout il y a des codes à respecter mais c’est surtout une question de goût je crois, nous allons proposer des styles, mélanger des matières, il y a forcément un cahier des charges mais il est très important de laisser place à sa créativité.

En terme de matières et matériaux, qu’est-ce qui vous plaît à tous les coups ?

J’aime beaucoup mixer l’ancien et le moderne, par exemple, une table en bois faite à partir de vieilles poutres avec autour des tabourets plexis très contemporains, ce qui me plaît est de prendre des objets, du mobilier dont on ne sert plus, que l’on pourrait même jeter et le marier avec des matières nobles, je trouve le rendu très artistique.

Suivez-vous les tendances du moment ?

Il y a toujours des courants en décoration et design mais j’essaye de ne pas trop les suivre pour ne pas ressembler à un magazine, et surtout je pense que suivre les tendances peut être risqué car cela peut vite devenir démodé.

Quelles sont vos bonnes adresses en décoration et design ?

Pour suivre mon idée du mariage entre l’ancien et le contemporain, j’aime travailler avec des marques haut de gamme et d’autres accessibles à tous, comme Alinéa, H&M Maison, le site internet made.com, je fais chaque année le salon Maison et Objets que j’adore et sur Paris il y a un centre commercial spécialisé en décoration où l’on trouve de nombreuses marques réunies il s’agit de Domu où je fais mon shopping régulièrement.

Propos recueillis par Marine Astor