Accueil Déco Elisabeth Hamard plante le décor

Elisabeth Hamard plante le décor

19

Du rotin, du rose et de l’authentique. Les tendances de cet automne nous sont présentées par Elisabeth Hamard. Après 19 ans chez le géant du meuble Ikea, elle est désormais à son compte. Depuis 9 ans, elle va de domiciles en domiciles pour décorer de nouveaux espaces de vie.

Vers quels matériaux vous tournez-vous, en ce moment ?
On est beaucoup influencés par les matières végétales comme le bois ou le rotin tressé. C’est vraiment la mode. Cette tendance touche également les luminaires. Cela donne un petit côté “jungle”. L’art déco est assez présent aussi. On trouve beaucoup de formes géométriques simplifiées.

Quelle couleur est la plus prisée ?
Indéniablement, le rose. En revanche, elle est très travaillée pour ne pas donner un résultat trop “mielleux”. On peut très bien retrouver un fauteuil de cette couleur une touche métallique noire. Ce qui fonctionne bien, c’est le carrelage rose. Par exemple, dans une salle de bain, il se marie bien avec une robinetterie de couleur très foncée.

Vous parcourez souvent les salons, dernièrement qu’avez-vous repéré ?
J’étais effectivement au salon maison et objet à Paris. J’ai repéré un stand qui concernait l’Afrique du Sud. Son installation était financée par ce gouvernement. Il y avait des textiles, des luminaires, du mobilier etc. Leur but était de trouver des distributeurs en France. J’y ai vu de très belles couleurs avec un côté “ethnique modernisé”. Ce stand a aussi marqué beaucoup de mes collègues. Sinon, une autre chose a attiré mon attention. On repasse sur de l’extérieur. Un fabriquant qui travaille le métal exposait de très gros insectes à mettre dans son jardin. Par exemple, avec une sauterelle d’un mètre de long.

En ce moment, les goûts vont plus vers le moderne ou l’ancien ?
Les gens aiment bien garder les éléments authentiques des appartements ou des maisons. L’idée, c’est de redécouvrir un matériau caché comme un papier peint ou du carrelage. Par exemple, j’ai eu l’occasion d’intervenir sur un appartement haussmannien de Toulon. Ses habitants m’en ont confié sa décoration mais ils ont tenu à garder les tomettes au sol.

Conseillez-vous vos clients sur d’autres aspects ?
J’ajoute une nouvelle corde à mon arc. Je me forme au feng shui. Ainsi, on choisira et disposera des meubles pour qu’ils soient le plus possible en harmonie avec la pièce. Quelques collègues le proposent mais cela se fait, en général, avec une intervention extérieure. Si mes clients le souhaitent, nous pourrons tenir compte du feng shui de A à Z pour leur déco.

Propos recueillis par Laura Berlioz

Esprit Déco – Elisabeth Hamard
elisabethhamard.deco@free.fr – 06 87 39 69 53