Accueil Déco Elisabeth Hamard : Passion déco

Elisabeth Hamard : Passion déco

101

Allemansrätten, Grundtal, Ranarp, des noms qui ne vous reviennent pas mais qu’Elisabeth Hamard connaît très bien. 19 ans d’expérience chez le géant du meuble, Ikea, pour cette architecte d’intérieur et décoratrice. Depuis 9 ans, elle est installée, à son compte. Avec sa société, Esprit déco, elle propose des services aux particuliers.

Petit foulard moutarde autour du cou et veste kaki. Une dame chic. S’intéresser à la décoration est-ce forcément s’intéresser à la mode ? Oui, sans aucun doute pour elle : « L’aspect extérieur c’est super important pour une décoratrice, pareil pour la manière dont on se présente ». Le matin, au réveil, elle imagine dans quelle tenue elle va exercer. La journée, elle pense vos intérieurs. Elle peut complètement réaménager un espace et le rendre plus fonctionnel. Ensuite, elle va le décorer. « J’imagine quel type de canapé peut aller dans le nouveau recoin, quelle cuisine va remplir l’espace… », explique-t-elle, les yeux pétillants. Ce qui lui permet de réfléchir ainsi, c’est sa double casquette : architecte d’intérieur et décoratrice.

Votre intérieur sera embelli par des meubles de qualité. Elle les déniche aussi bien chez de gros fournisseurs, sur catalogue, qu’auprès d’enseignes locales : « Tout dépend du meuble. Par exemple pour des canapés, je privilégie ce que l’on trouve en boutique car les clients aiment bien essayer ».

Elle connaît ses interlocuteurs et peut donc négocier les prix. En ce qui concerne ses services, il y a le choix entre deux prestations : Soit le « conseil déco » (2 heures au tarif de 220 euros), soit la prestation sur devis pour se concentrer sur une partie d’un chantier.

Pour rester au top, Elisabeth est toujours en quête de nouveautés. « Je fais beaucoup de salons, pour connaître les tendances du moment. J’ai beaucoup de magazines et je suis activement les émissions de télé là-dessus », détaille l’architecte d’intérieur, intarissable sur le sujet. Elle fait également partie d’un réseau de décorateurs. Si elle connaît bien les tendances, elle peut aussi s’attaquer à des projets… hors du temps. Dernière réalisation atypique en date, une maison dans une ancienne chapelle avec « des éléments qui rappellent la bâtisse comme des vitraux ou des hauts plafonds ».

Lorsqu’elle évoque son intérieur, elle est prise d’un fou rire. « Ma maison est à mon image mais il reste beaucoup à faire. Comme tous les cordonniers je suis mal chaussée… »

 

elisabethhamard.deco@free.fr

06 87 39 69 53